Festival du cinéma américain de Deauville et Michael Moore

Festival du cinéma américain de Deauville et Michael Moore

Hello chers lecteurs !

Comme je vous le disais, j’adore le cinéma et tout ce qui tourne autour. J’aime le glamour des tapis rouges, les projecteurs, les séances photos, voir les actrices perchées sur de hauts talons et guetter leur chute… Je plaisante. Je suis en revanche vraiment fascinée par ces rencontres d’acteurs qui se côtoient lors de nos festivals que ce soit à Cannes ou à Deauville. Cela me fait rêver et je suis toujours curieuse de voir qui fréquente qui, quels sont les petites histoires que l’on ignore, etc. Une vraie petite souris me direz-vous. Un peu curieuse oui c’est vrai. Je me demande souvent si je ne préfère pas ce qui entoure un film comme le réalisateur, les comédiens, les secrets de tournage, etc. d’avantage que le film en lui-même.

Si j’ai choisi aujourd’hui de vous parler du Festival de Deauville dont la 42ème édition aura lieu du 2 au 11 septembre 2016, c’est avant tout parce que cette année le réalisateur Michael Moore est à l’honneur. C’est un homme que j’admire beaucoup tant par son engagement que par son côté attachant et je-m’en-foutiste. Il est celui qui a dirigé le documentaire Bowling for Columbine mais aussi Fahrenheit 9/11, Capitalism : a love story, Slacker Uprising, Sicko, The Big One, Canadian bacon, Pets or Meat, Roger and Me. Il présentera à cette occasion son nouveau film Where to Invade Next dont le titre laisse présager une énième dénonciation du caractère colonialiste de nos gouvernements. Les super puissances veulent tout conquérir et tout s’approprier, même la Lune, même les planètes sur lesquelles on n’a encore jamais posé le pied. J’ai hâte de voir ce nouveau chef d’œuvre dont voici la bande annonce:

Le rendez-vous est pris pour septembre sur les planches avec le plus sympathique et critique des américains!

Et un autre film ayamt obtenu un award sur ce lien.