Aller au travail et faire ses courses avec un VAE urbain : c’est le pied !

Aller au travail et faire ses courses avec un VAE urbain : c’est le pied !

En ville, la plupart des gens choisit la voiture ou le scooter pour se déplacer. Pourtant il existe un autre moyen de transport plus économique et plus écologique qu’eux. On parle du vélo à assistance électrique. Conduire un vélo électrique pour aller au travail et faire ses courses en ville présentent de nombreux avantages pour le conducteur mais aussi pour l’environnement.

Pour le conducteur : pratique, économique, sain

Le vélo électrique dispose d’un moteur assisté pour accompagner le cycliste dans sa conduite. Il permet de rouler plus vite mais sans forcer les pédales. Les travailleurs peuvent donc s’en servir pour faire l’aller-retour du boulot sans se suer. Même si le chemin du boulot contient des dénivelés, on n’est pas obligé de forcer les pédales. Une vitesse maximum de 25km/h est assez pour se déplacer dans les rues de la ville. Le VAE dispose en général d’une console afin de suivre le rythme et parcourir une distance de 5 à 10km en toute vitesse. Il est aussi excellent pour surmonter les embouteillages.

Des vélos électriques pliables se trouvent sur le marché pour aider ceux qui sont à l’étroit. Ils sont légers et pliables en quelques secondes. On peut les porter, les stocker n’importe où. Pour faire ses courses, on peut bénéficier d’un modèle avec porte-bagage, panier fixé ou fixer un remorque à l’arrière.

aller-au-travail-en-velo-electrique

En prime, le vélo électrique fait faire des économies. Plus besoin de débourser des frais de carburants régulièrement. Après 1000 km de parcours, il ne faut que 1€ pour recharger la batterie. Aussi, un vélo électrique ne coute que 1000 à 3500 €, un prix plus bas que celui d’une voiture. Contrairement à d’autre moyen de transport, le VAE ne demande pas d’assurance, ni de vignette autoroute, ni de taxe routière, ni de responsabilité civile.

Le fait de pédaler de temps en temps nous ne prive pas de l’effort. On peut rouler sereinement tout en entretenant notre santé.

Pour l’environnement : diminution de la pollution, pas du tout dérangeant

En roulant avec un VAE, on contribue à la réduction du CO2 émis dans l’air. Avec un parcours de 5km allé et 5km retour sur un vélo par jour, le cycliste va supprimer 700 kg de CO2 en un an. En effet, le VAE ne dégage que 1,25% de gaz par rapport à une voiture. Les nuisances sonores disparaissent également grâce à son moteur quasi silencieux. Si plus de personnes roulent en vélo en ville et moins de voiture circulent, les rues deviendront plus conviviales, les places de parkings seront toujours libres, les accidents diminueront de façon incroyable.

Avec plus de VAE en milieu urbain, la vie en société devient plus agréable. Le stress dû aux bouchons disparait. Les gens se sentent plus libre dans leur déplacement. Les travailleurs arrivent sereins et frais à leur lieu de travail. Les courses peuvent se faire avec moins de temps et moins d’argent. En tout, c’est la bonne humeur qui domine la société.

Si vous avez envie de vous équiper d’un vélo électrique, je ne peux que vous recommander ce site et ce VAE : https://velos-electriques.org/avis-easybike-m01-n3/.